Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Reste de veau ou autres viandes? boulettes étonnantes

    200 g de reste de veau ou volaille: 150 g de riz, 1 œuf, 1 laitue, 100 g de crème liquide, sel, poivre

    Hachez la viande, lavez le riz, mélangez le riz CRU, la viande, l'œuf.

    Formez des boulettes que vous enveloppez dans des feuilles de laitue ébouillantées pour quelles soient malléables.

    Roulez serrées et disposez dans un plat bien serrées les unes contre les autres, (un plat à four bien beurré).

    Arrosez de crème liquide et faites  cuire 45 minutes à four moyen; il faudra rajouter sans doute du liquide, faite un mélange crème-eau.

    Remplacez les feuilles de laitue par des feuilles de chou ou des feuilles de vigne. Donc, pas de roulade dans du papier plastique!!!

  • Sportifs: ce qu'il faut savoir

    Depuis quelques années est apparu sur le marché des compléments alimentaires pour sportifs un produit appelé " Pre-Workout " (Pré-Entraînement en français). Il figure aujourd’hui parmi les compléments les plus vendus après la Whey protein.

    Les compagnies produisant ces suppléments promettent des gains significatifs aussi bien en force qu’en endurance musculaire, une augmentation de l’énergie et une diminution des graisses. Et pour vanter les mérites de leurs produits, elles ne lésinent pas sur le marketing: couleurs criardes, nom accrocheur, packaging, échantillons gratuits, publicités dans les magazines spécialisés et Internet.

    De quoi sont constitués les compléments de Pre-Workout?

    Difficile à dire puisque chacun possède sa propre recette et son propre nom (ATP Amplifier, Athlète Performance Blend, Energie and Neuro Ignite Blend, Horse Power Blend). Cependant, dans la majorité des produits proposés on retrouve sensiblement la même composition: un mélange de créatine, arginine, bêta-alanine, BCAA, et L-tyrosine, à des dosages différents mais avec de la caféine comme substance principale.

    Qu’en dit la recherche?

    Plusieurs études se sont penchées sur l’efficacité de ces produits:

    En 2016 (1) une équipe américaine a réalisé des tests sur des sportifs qui, 20 minutes après ingestion d’un mélange défini, devaient réaliser des efforts à une intensité sous maximale (80-90%). Les chercheurs ont constaté une infime augmentation de l’endurance musculaire et du volume de travail, une hausse sensible de puissance musculaire, et absolument aucun effet sur la force.

    En 2014 (2) une étude avait déjà été conduite sur le sujet. Les volontaires avaient reçu une supplémentation pendant 8 jours combinée avec un entraînement, et les résultats n’avaient indiqué de variation ni sur le niveau de performance physique ni sur la diminution de masse grasse.

    Une étude similaire (3) mais avec un protocole d’une durée de 6 semaines était parvenue aux mêmes conclusions: aucune augmentation de force musculaire, ni diminution des graisses corporelles.

    Même s’ils ne produisent à priori aucun effet sur la performance, ces compléments ont permis une augmentation de l’énergie (pour ceux contenant du sucre), de l’attention, de la concentration et une diminution de la sensation de fatigue chez les participants (due à la caféine) selon toutes les études.

    Ces produits ont donc, peu d’intérêt, car les effets annoncés sont inexistants et ceux ressentis incombent principalement à leur teneur en caféine. Un peu cher le petit noir!

     (1) Jagim AR, Jones MT, Wright GA, St Antoine C, Kovacs A, Oliver JM. The acute effects of multi-ingredient pre-workout ingestion on strength performance, lower body power, and anaerobic capacity. J Int Soc Sports Nutr. 2016 Mar 8.

    (2) Jordan J Outlaw, Colin D Wilborn, Abbie E Smith-Ryan, Sara E Hayward, Stacie L Urbina, Lem W Taylor, and Cliffa A Foster. Acute effects of a commercially-available pre-workout supplement on markers of training: a double-blind study.

    J Int Soc Sports Nutr. 2014.

    (3) A. William Kedia, Jennifer E. Hofheins, Scott M. Habowski, Arny A. Ferrando, M. David Gothard, and Hector L. Lopez. Effects of a Pre-workout Supplement on Lean Mass, Muscular Performance, Subjective Workout Experience and Biomarkers of Safety. Int J Med Sci. 2014.

  • Tous les acides aminés essentiels (et les autres) d'un coup!

    Riz aux lentilles

    Pas cher, réconfortant.

    Pour 4 ou 5

    Faites cuire pendant 20 mn ½ bol de lentilles à l'eau bouillante et (selon le temps de cuisson indiqué sur la boîte) ajoutez 200 g de riz long blanc de Camargue (pourquoi acheter des riz exotiques puisque le riz de Camargue est français et tout aussi bon).

    Il faut également 1 oignon jaune coupé en dés, 200 g de cansalade coupée en cubes, 1 chipolata par personne, deux ou trois cuillères à soupe de persil frais ciselé; 1 poivron en julienne de la couleur que vous voulez, 2 cuillères à soupe de graisse de canard et 1 boîte de tomates entière au jus.

    Faites rissoler l'oignon dans la graisse de canard, ajoutez la cansalade et les saucisses.

    Rincez vos lentilles au riz, versez dans un plat chaud, puis creusez au milieu pour verser le mélange oignon, poivron, cansalade et une boite de tomates pelées que vous aurez versé sur ce mélange et cuit à feu moyen durant 20 mn.

    Saupoudrez de persil frais haché et disposez les saucisses chipolatas grillées.

    SENPITERNEL RAPPEL: Pour la boîte de tomate: comme nous savons désormais qu'elles sont vernies intérieurement avec un vernis pétrochimique, personnellement, j'achète des quartiers de tomates surgelées et une bouteille en verre de purée de tomates.

    Toxiques en cuisine? www.tradi-cuisine.com

  • Gastro?

    Jessica Wouters, diététicienne-nutritionniste et spécialiste des enfants au centre Dietconsult, à Bruxelles.

    Pas facile de se nourrir quand on souffre d'une diarrhée! Que manger? Quels aliments éviter? Réponses de Jessica Wouters, diététicienne-nutritionniste.

    Quels sont les aliments à éviter quand on souffre de diarrhée?

    Les aliments riches en fibres car ils stimulent le transit intestinal, ce qui n'est pas souhaitable en cas de diarrhée. On trouve beaucoup de fibres dans les féculents complets (pain gris, riz complet...), les fruits et légumes, surtout crus, et les légumineuses (lentilles, haricots secs...). Il faut également éviter les matières grasses cuites car elles ont un effet irritant sur le tube digestif.

    A contrario, que peut-on manger?

    Il est important de réintroduire les aliments petit à petit, en fonction de ce que le corps est capable d'absorber. Je conseille de commencer par des féculents raffinés (riz ou pain blanc), qui ont un effet légèrement constipant, et des légumes bien cuits. La purée de carottes et la compote de pommes, par exemple, ont un effet antidiarrhéique. On peut aussi manger des viandes maigres (dinde, poulet, veau...) et du poisson. Côté produits laitiers, on peut réintroduire progressivement des yaourts, notamment pour reconstruire la flore intestinale.

    Et côté boissons?

    Il est conseillé de privilégier des eaux plates riches en minéraux, des potages et des soupes bien mixées, afin de compenser les pertes d'eau et de sels minéraux dues à la diarrhée. Mieux vaut éviter les boissons gazeuses qui entraînent des ballonnements et, bien sûr, les boissons alcoolisées qui aggravent la déshydratation.